Présentation du blog Faaxaal

Bonjour, sur mon blog vous trouverez progressivement des milliers de photos de plantes, d'animaux, de champignons, de paysages et quelques diaporamas et vidéos. Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres. Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort. Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez-moi un message.

vendredi 24 mars 2017

Iris germanica 'Dancing clouds'


Iris hybride - Flore d'Europe - Iridacée européenne
Photo d'Iridacée - Photo d'Iris
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Liliales - Asparagales
Famille : Iridaceae - Iridacées
Tribu : Irideae
Genre : Iris
Espèce : Iris ×germanica

Mots-clés : Iridaceae Iris


Iris germanica 'Dancing clouds'
Iris germanica 'Dancing clouds'


Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo d'Iridacée : Iris d'Allemagne - Iris de Florence - Iris germanica 'Chatterbox'


Iris hybride - Flore d'Europe - Iridacée européenne
Photo d'Iridacée - Photo d'Iris
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Liliales - Asparagales
Famille : Iridaceae - Iridacées
Tribu : Irideae
Genre : Iris
Espèce : Iris ×germanica

Mots-clés : Iridaceae Iris


L'Iris d'Allemagne (Iris ×germanica), appelé parfois Iris de Florence, est une plante herbacée, vivace, à rhizome, très probablement hybride, utilisé très souvent dans les jardins. Cet Iris barbu, pouvant mesurer jusqu'à 80 centimètres de haut, le plus souvent stérile, n'existe pas à l'état sauvage, mais il se rencontre souvent à proximité des anciennes occupations humaines.
 
 
 
Iris germanica 'Chatterbox'
Iris germanica 'Chatterbox'
 

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo de berberidacée : Dysosma aurantiocaulis - Podophyllum aurantiocaule


Flore asiatique - Plantes chinoises - Berbéridacée du Bhoutan
Photo de Berbéridacée - Photo de Dysosma - Photo de Podophyllum
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Berberidales - Ranunculales
Famille : Berberidaceae - Berbéridacées
Tribu : Berberideae
Genre : Dysosma
Espèce : Dysosma aurantiocaulis

Mots-clés : Berberidaceae Dysosma Podophyllum




Dysosma aurantiocaulis (Syn. Podophyllum aurantiocaule, Dysosma furfuracea, Podophyllum mairei, Dysosma mairei, Podophyllum sikkimense) est une plante herbacée, vivace, à rhizome, à racines fibreuses, mesurant tout au plus 50 centimètres de haut, originaire d'Asie (Bhoutan, Chine, Inde, Myanmar) qui croît dans les forêts de feuillus, entre 2800 et 3000 mètres d'altitude.

Dysosma aurantiocaulis possède des feuilles alternes, pétiolées, suborbiculaires à réniformes, lobées (3 à 8 lobes), à marge irrégulièrement dentée. Dysosma aurantiocaulis produit des fleurs pédicellées, pourpres ou roses, fasciculées par 2 à 5. Les fleurs sont suivies de fruits subglobuleux, pendants, verts, puis rougeâtres.
 
 
 
Dysosma aurantiocaulis - Podophyllum aurantiocaule
Dysosma aurantiocaulis - Podophyllum aurantiocaule

Dysosma aurantiocaulis - Podophyllum aurantiocaule
Dysosma aurantiocaulis - Podophyllum aurantiocaule



Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo de Nymphéacées : Nymphaea 'Sultan' - Nénuphar horticole


Flore des jardins d'eau - Nymphéacées horticoles - Plantes aquatiques
Photo de Fleur - Photo de Nymphéacée - Photo de Nénuphar
 
(Sous réserve de bonne identification) 




Ordre : Nymphaeales
Famille : Nymphaeaceae - Nymphéacées
Tribu : Nymphaeeae
Genre : Nymphaea


Mots-clés : Nymphaeaceae Nymphaea Nénuphar Nymphéa


Nymphaea 'Sultan'
Nymphaea 'Sultan'

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo de Nymphéacées : Nymphaea 'Sunrise' - Nénuphar horticole


Flore des jardins d'eau - Nymphéacées horticoles - Plantes aquatiques
Photo de Fleur - Photo de Nymphéacée - Photo de Nénuphar
 
(Sous réserve de bonne identification) 




Ordre : Nymphaeales
Famille : Nymphaeaceae - Nymphéacées
Tribu : Nymphaeeae
Genre : Nymphaea


Mots-clés : Nymphaeaceae Nymphaea Nénuphar Nymphéa



Nymphaea 'Sunrise'
Nymphaea 'Sunrise'

Nymphaea 'Sunrise'
Nymphaea 'Sunrise'

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

jeudi 23 mars 2017

Photo gratuite de Papillon exotique : Anartia amathea - Brown Peacock - Scarlet Peacock - Coolie - Serre à papillons - Volière à papillons



Papillons d'Amérique - Nymphalidés du Suriname - Anartia du Panama
Photo de Papillon - Photo de Nymphalidé - Photo d'Anartia
Serre à papillons - Volière à papillons - Papillon exotique
 
(Sous réserve de bonne identification)



Ordre : Lepidoptera - Lépidoptères
Famille : Nymphalidae Nymphalidés
Tribu : Victorinini
Genre : Anartia
Espèce : Anartia amathea

Mots-clés : Nymphalidae Anartia



Anartia amathea
Anartia amathea

Anartia amathea
Anartia amathea

Je possède d'autres photos de Anartia amathea. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.
 

Photos d'insectes : Néophilène rayé - Neophilaenus lineatus - Cicada lineata - Lined Spittlebug

Hémiptères de France - Cercopidés d'Europe - Neophilaenus du Québec
Photo de cercope - Photo de Néophilène
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Hemiptera - Hémiptères
Famille : Cercopidae - Cercopidés - Aphrophoridae - Aphrophoridés
Tribu : Philaenini
Genre : Neophilaenus
Espèce : Neophilaenus lineatus

Mots-clés : Cercopidae Aphrophoridae Neophilaenus Néophilène



Le Néophilène rayé (Neophilaenus lineatus Syn. Cicada lineata) est un insecte piqueur-suceur originaire d'Europe (y compris la France), d'Afrique du Nord et d'Asie (y compris le Japon). Neophilaenus lineatus a été introduit (probablement par accident) dans d'autres régions du Monde, et notamment au Québec (où ces photos ont été prises).

Neophilaenus lineatus fréquente les prairies humides, les marais, les marécages, les marais salants, les dunes côtières, les friches, le long des routes et chemins, du niveau de la mer jusqu'à 1800 mètres d'altitude environ.

Neophilaenus lineatus est un petit insecte. Le mâle mesure 4,2 à 5,5 millimètres de long tandis que la femelle, un peu plus grande, mesure 5,7 à 6,5 millimètres de long. La couleur générale cet aphrophoride est brun paille avec des zones plus sombres, notamment vers le bord des ailes et la suture. Les tibias des pattes postérieures sont très épineux. Les ailes ne sont pas ponctuées. Les nervures des ailes antérieures sont bien marquées.

Certains auteurs distinguent différentes formes de Neophilaenus lineatus en fonction des différents coloris que prend l'insecte, comme :
   - Neophilaenus lineatus f. typica
   - Neophilaenus lineatus f. aterrima
   - Neophilaenus lineatus f. pulchella

L'adulte (imago) est visible du mois de juin jusqu'au mois de novembre sur divers arbres et arbustes comme les Tilleuls (Tilia sp.), les Erables (Acer sp.), les Saules (Salix sp.)… Les nymphes fréquentent les herbes basses de la famille des Poacées (graminées) comme le Dactyle aggloméré (Dactylis glomerata), la fléole des prés (Phleum pratense), de la famille des Cypéracées comme le Scirpe des marais (Eleocharis palustris), la Laîche noire (Carex nigra) ou de la famille des Joncacées comme le Jonc épars (Juncus effusus) ou le Jonc rude (Juncus squarrosus).

Afin de se protéger les larves se cachent dans des amas spumeux appelés "crachat de coucou" ou "crachat des sorcières". Neophilaenus lineatus passe l'hiver sous forme d'œuf, très rarement sous forme adulte. Il n'y a qu'une seule génération par an.



Néophilène rayé - Neophilaenus lineatus
Néophilène rayé - Neophilaenus lineatus

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Scarabée trifascié - Hoplia trifasciata - Three lined hoplia


Coléoptère du Québec - Insectes du Canada - Insecte qui ressemble à un Hanneton
Photo de Scarabée - Photo de Hoplie
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Coléoptères - Coleoptera
Famille : Scarabaeidae - Cetoniidae - Melolonthidae - Melolonthides
Tribu : Hopliini
Genre : Hoplia - Hopliatus
Espèce : Hoplia trifasciata

Mots-clés : Scarabaeidae Melolonthidae Hoplia Hoplie Scarabée



Le Scarabée trifascié (Hoplia trifasciata) est un petit coléoptère originaire d'Amérique du Nord (USA, Canada, y compris le sud du Québec).

Le Scarabée trifascié peut mesurer de 6 à 11 millimètres de long. Les femelles sont généralement légèrement plus grosses que les mâles. Le mâle présente une livrée grisâtre, tandis que les femelles sont brunâtres. Leurs élytres sont traversés par deux bandes discrètes, légèrement plus foncées, noirâtres chez le mâle et marron chez la femelle. Les antennes sont terminées par des lamelles. Les pattes antérieures sont très développées.

Le Scarabée trifascié est visible sur de nombreuses espèces d'arbres dont il se nourrit de feuilles et/ou de fleurs : Pruniers (Prunus) sauvages et cultivés, notamment le Cerisier tardif (Prunus serotina), le Cerisier de Pennsylvanie (Prunus pensylvanica), Poiriers (Pyrus), Pommiers (Malus), Amelanchiers (Amelanchier), Viornes (Viburnum)…

Plusieurs noms scientifiques ont été utilisés pour désigner le Scarabée trifascié, et notamment : Hoplia ferrisi, Boyer 1940, Hoplia primaria, Burmeister 1844, Hoplia tristis, Melsheimer 1846.
 
 
 
Scarabée trifascié - Hoplia trifasciata
Scarabée trifascié - Hoplia trifasciata
 

La photographie qui illustre l'article a été prise à la fin du mois de mai, dans l'Outaouais (Québec, Canada).
 
 
Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo de chrysomèle du Québec : Chrysomèle de l'aulne - Chrysomela mainensis - Alder leaf beetle


Chrysomèle du Canada - Insectes du Québec - Coléoptères d'Amérique
Photo de Coléoptère - Photo de Chrysomèle - Photo d'Insecte
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Coléoptères - Coleoptera
Famille : Chrysomelidae - Chrysomélidés - Chrysomèles
Tribu : Chrysomelini
Genre : Chrysomela
Espèce : Chrysomela mainensis

Mots-clés :  Chrysomelidae Chrysomela Chrysomèle




La Chrysomèle de l'aulne (Chrysomela mainensis), appelée Alder leaf beetle en anglais, est un petit insecte originaire d'Amérique du Nord (USA, Canada, y compris le Québec), dont la larve et l'imago (adulte), se nourrissent de feuilles d'Aulnes, et plus particulièrement, mais pas exclusivement, de feuilles de l'Aulne rugueux (Alnus rugosa).


Chrysomèle de l'aulne - Chrysomela mainensis
Chrysomèle de l'aulne - Chrysomela mainensis

Chrysomèle de l'aulne - Chrysomela mainensis
Chrysomèle de l'aulne - Chrysomela mainensis


Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo d'Aquifoliacée : Houx verticillé Spriber Berry nice - Ilex verticillata - Winterberry - Black Alder Winterberry - Canada holly


Arbres et Arbustes du Canada - Flore américaine - Aquifoliacée du Québec
Photo de Houx - Photo d'Aquifoliacée
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Aquifoliales - Celastrales
Famille : Aquifoliaceae - Aquifoliacées
Tribu : Iliceae
Genre : Ilex
Espèce : Ilex verticillata

Mots-clés : Aquifoliaceae Ilex Houx


Le Houx verticillé (Ilex verticillata, Syn. Prinos verticillatus) est un arbuste ou un petit arbre, dioïque, drageonnant, à port étalé, mesurant jusqu'à 5 mètres de haut, originaire de l'est de l'Amérique du nord (USA, Canada, y compris le Québec). Le Houx verticillé possède des feuilles simples, caduques, vert brillant, avec une marge dentelée et un sommet aigu. Le fruit est une drupe globuleuse, sessile, d'abord verte, puis rouge à maturité, appréciée par les oiseaux.
 
 
Houx verticillé Spriber Berry nice
Houx verticillé Spriber Berry nice

Houx verticillé Spriber Berry nice
Houx verticillé Spriber Berry nice
 
 
Je possède d'autres photos de Houx verticillé Spriber Berry nice. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

 

Polygale à feuilles de myrte - Polygala myrtifolia - Myrtle-leaf milkwort

Flore d'Afrique du Sud - Polygala du KwaZulu-Natal - Polygale sud-africaine
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Polygalales
Famille : Polygalaceae
Genre : Polygala
Espèce : Polygala myrtifolia

Mots-clés : Polygalaceae  Polygala Polygale



Polygale à feuilles de myrte - Polygala myrtifolia
Polygale à feuilles de myrte - Polygala myrtifolia

Polygale à feuilles de myrte - Polygala myrtifolia
Polygale à feuilles de myrte - Polygala myrtifolia


Je possède d'autres photos de Polygale à feuilles de myrte. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo de fleur : Brunelle à grandes fleurs - Prunella grandiflora - Large Self-heal



Flore de France - Plantes d'Europe - Lamiacées européennes - Photo de Brunelle
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Lamiales
Famille : Labiatae - Lamiaceae - Lamiacées - Labiacées - Labiées
Tribu : Mentheae - Prunelleae
Genre : Prunella
Espèce : Prunella grandiflora

Mots-clés : Labiatae Lamiaceae Prunella Brunelle



La Brunelle à grandes fleurs (Prunella grandiflora, Syn. Prunella speciosa, Prunella alpina) appelée parfois prunelle à grandes fleurs est une plante angiosperme, dicotylédone, appartenant à l'ordre des lamiales à la famille des lamiacées (Lamiaceae) et au genre Prunella.

La brunelle à grandes fleurs est une plante herbacée vivace, hémicryptophyte, qui croît dans les prairies, les coteaux ou les bois clairs (résineux, feuillus ou mixtes), jusqu'à 2400 mètres d'altitude, le plus souvent en terrain calcaire. C'est une plante plutôt méridionale même si on la trouve sur une grande partie du territoire français.

La brunelle à grandes fleurs est une plante à rhizome traçant qui possède une tige pileuse à section quadrangulaire, pouvant mesurer jusqu'à 30 centimètres de hauteur. Les feuilles, pétiolées, ovales, de 5 à 10 centimètres, opposées, sont vert foncées, entières ou légèrement dentées. Les feuilles supérieures sont plus petites et moins pétiolées que les feuilles inférieures.

La floraison intervient du mois de juin jusqu'au mois de septembre/octobre. Un même plant peut porter des fleurs hermaphrodites et des fleurs femelles (dans ce cas, on dit que la plante est gynodioïque). Les fleurs, zygomorphes, terminales, accompagnées de bractées, sont regroupées en un épi (glomérule) composé de plusieurs verticilles de 6 fleurs. Cet épi floral est nettement séparé de la dernière paire de feuilles ce qui le différentie, outre la taille des fleurs, de la brunelle commune (Prunella vulgaris).

Le calice, tubulaire, est bilabié. La corolle, bleu violacé, elle aussi bilabiée mesure de 2 à 3 centimètres. La lèvre supérieure est en forme de capuchon tandis que la lèvre inférieure est trilobée, le lobe central étant plus développé que les lobes latéraux. Le fruit est composé de 4 akènes lisses et bruns (tétrakène). La pollinisation est effectuée par les insectes (entomogame) et la dissémination des graines est barochore (les graines tombent sur place).

La brunelle à grandes fleurs est parfois introduite dans les jardins pour son pouvoir couvrant important, notamment sous les arbres où il n'est pas toujours facile de faire croître des plantes. Elle est également utilisée pour habiller les talus, en bordure ou rocailles. C'est une plante à croissance rapide dont il faudra limiter l'expansion. Le seul ennemi (ou votre allié suivant les cas) est la limace. Du point de vue de l'entretien, il n'y a rien à faire de particulier.
 
 
 
Brunelle à grandes fleurs - Prunella grandiflora
Brunelle à grandes fleurs - Prunella grandiflora
 
 
Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo de Lamiaceae : Brunelle commune - Prunelle - Petite consoude - Charbonnière - Brunette - Herbe au charpentier - Prunella vulgaris - Brunella vulgaris - Common self-heal - Heal-all


Flore de France - Plantes d'Europe - Lamiacées Canadiennes
Photo de Brunelle - Photo de Lamiaceae - Photo de Prunelle
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Lamiales
Famille : Labiatae - Lamiaceae - Lamiacées - Labiacées - Labiées
Tribu : Mentheae - Prunelleae
Genre : Prunella
Espèce : Prunella vulgaris

Mots-clés : Labiatae Lamiaceae Prunella Brunelle




Brunelle commune - Prunella vulgaris
Brunelle commune - Prunella vulgaris


Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo d'Alismatacée : Flèche d'eau - Sagittaria sagittifolia - Sagittaire - Sagittaire à feuilles en flèche - Sagittaire à feuilles en coeur - Arrow-head - Arrowhead - Wapatoo - Old World arrowhead - Swamp-potato - Swan-potato


Flore d'Europe - Plantes aquatiques - Sagittaires de France
Photo d'Alismatacée - Photo de Sagittaire
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Alismatales
Famille : Alismataceae - Alismatacées
Tribu : Sagittarieae
Genre : Sagittaria
Espèce : Sagittaria sagittifolia

Mots-clés : Alismataceae Sagittaria Sagittaire



La Flèche d'eau (Sagittaria sagittifolia, Syn. Sagittaria aquatica, Sagittaria hastata, Sagittaria sagittata, Alisma sagittaria, Sagitta palustris, Vallisneria bulbosa), appelée également Sagittaire, Sagittaire à feuilles en flèche, Sagittaire en flèche, Sagittaire à feuilles en cœur, ou plus anciennement Sagette ou Fléchière, est une plante herbacée, vivace, monoïque, stolonifère, aquatique, originaire des plans d'eau et des cours d'eau lents d'Europe, y compris de France, et d'Asie. La Flèche d'eau possède 3 type de feuilles : des feuilles submergées, des feuilles flottantes et des feuilles aériennes. La Flèche d'eau produit des fleurs blanches, à 3 pétales.
 
 
Flèche d'eau (Sagittaria sagittifolia)
Flèche d'eau (Sagittaria sagittifolia)

Flèche d'eau (Sagittaria sagittifolia)
Flèche d'eau (Sagittaria sagittifolia)
 
Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo d'Alismatacée : Sagittaire de Montevideo - Sagittaria montevidensis - Giant Arrowhead - California Arrowhead


Flore d'Amérique du sud - Plantes aquatiques - Sagittaires du Québec
Photo d'Alismatacée - Photo de Sagittaire
 
(Sous réserve de bonne identification)



Ordre : Alismatales
Famille : Alismataceae - Alismatacées
Tribu : Sagittarieae
Genre : Sagittaria
Espèce : Sagittaria montevidensis

Mots-clés : Alismataceae Sagittaria Sagittaire



La Sagittaire de Montevideo (Sagittaria montevidensis), appelée également Sagittaire d'Argentine, Sagittaire à sépales dressées ou Sagittaire spongieuse (subsp. spongiosa), est une plante herbacée, vivace ou annuelle, aquatique, rhizomateuse et stolonifère, à feuilles submergées rubanées et à feuilles émergées sagittées, mesurant jusqu'à 100 centimètres de haut, originaire d'Amérique du nord (y compris le Québec) et d'Amérique du sud. La Sagittaire de Montevideo produit des fleurs à 3 pétales blancs, ornés d'une grande macule lie-de-vin.
 
 
Sagittaire de Montevideo - Sagittaria montevidensis
Sagittaire de Montevideo - Sagittaria montevidensis
 
Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

mercredi 22 mars 2017

Grand héron blanc - Ardea herodias occidentalis - Great White Heron


 Oiseaux de Floride - Héron des Caraïbes - Grand oiseau blanc
Oiseau Echassier - Faune aviaire de Cuba
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Pelecaniformes - Palmipèdes et Echassiers - Ciconiiformes
Famille : Ardeidae - Ardéidés (hérons et butors)
Genre : Ardea
Espèce : Ardea herodias
Sous-espèce : Ardea herodias occidentalis

Mots-clés : Ardeidae Ardea Héron


Suivant les auteurs  (le débat semble faire rage), Le grand héron blanc, serait une sous espèce du Gand héron (Ardea herodias), un simple morphe de celui-ci, ou une espèce à part entière. Son aire de répartition s'étendrait de la Floride (USA) aux Caraïbes, notamment à Cuba où ce sujet a été photographié (dans une mangrove littorale). Au début je pensais que c'était un Grand héron leucistique avant de découvrir l'existence de cette sous-espèce.


Article connexe :
   - Grand héron (Ardea herodias)


Grand héron blanc - Ardea herodias occidentalis
Grand héron blanc - Ardea herodias occidentalis

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photos d'Oiseaux : Grand héron - Ardea herodias - Great Blue Heron

 
Oiseaux du Québec - Oiseaux des Caraïbes - Oiseaux du Canada
Oiseau Echassier - Faune aviaire de Cuba
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Pelecaniformes - Palmipèdes et Echassiers - Ciconiiformes
Famille : Ardeidae - Ardéidés (hérons et butors)
Genre : Ardea
Espèce : Ardea herodias


Mots-clés : Ardeidae Ardea Héron


Le Grand héron (Ardea herodias), appelé également Grand Héron bleu, Héron bleu, Héron de Wurdemann est un oiseau originaire d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale, de la zone des Caraïbes et des Galápagos.

Certains auteurs reconnaissent les 5 sous-espèces suivantes de Grand héron - Ardea herodias :
   - Ardea herodias herodias : essentiellement en Amérique du Nord
   - Ardea herodias fannini : sous-espèce côtière, du Sud de l'Alaska jusqu’au Sud de Washington
   - Ardea herodias wardi : Kansas, Oklahoma, Floride et Sud-est de la Géorgie
  - Ardea herodias occidentalis : au Sud de la Floride, aux Caraïbes. Considéré parfois comme une espèce à part entière (Grand héron blanc)
   - Ardea herodias cognata : aux îles Galápagos
 
 
Article connexe :
 
 
Grand héron - Ardea herodias
Grand héron - Ardea herodias

Grand héron - Ardea herodias
Grand héron - Ardea herodias

Grand héron - Ardea herodias
Grand héron - Ardea herodias
 
Je possède d'autres photos de Grand héron. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo de Plante succulente : Pachypodium saundersii - Plante à Caudex - Plante pachycaule - Apocynaceae - Apocynacée


Flore africaine - Plantes succulentes d'Afrique - Pachypodium africain
Photo d'Apocynacée - Photo de plante à caudex
 
(Sous réserve de bonne identification)



Ordre : Gentianales
Famille : Asclepiadaceae - Asclepiadacées - Apocynaceae - Apocynacées
Tribu : Malouetieae
Genre : Pachypodium
Espèce : Pachypodium saundersii

Mots-clés : Asclepiadaceae Apocynaceae Pachypodium



Pachypodium saundersii
Pachypodium saundersii

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.

Photo d'Anacardiacée : Sumac de Virginie - Vinaigrier - Sumac amarante - Rhus typhina - Staghorn sumac


Arbustes du Québec - Flore du Canada - Anacardiacées d'Amérique
Photo de Sumac - Photo de Vinaigrier - Photo d'Anacardiacée
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre :  Sapindales
Famille : Anacardiaceae - Anacardiacées
Genre : Rhus
Espèce : Rhus typhina

Mots-clésAnacardiaceae Rhus Sumac Vinaigrier


Le Sumac de Virginie (Rhus typhina, Syn. Datisca hirta, Rhus hirta, Schmaltzia hirta, Toxicodendron typhinum), appelé également Sumac amarante, Sumac vinaigrier, ou tout simplement Vinaigrier, est un arbuste ou un petit arbre, dioïque, à racines traçantes, à rameaux pubescents, à port tabulaire, mesurant jusqu'à 10 mètres de haut, originaire d'Amérique du nord (USA, Canada, y compris le Québec) qui croît dans les pentes rocailleuses, le long des chemins, à l'orée des forêts, dans les friches et les sols perturbés.

Le Sumac de Virginie possède des feuilles caduques, pétiolées, imparipennées, mesurant jusqu'à 60 centimètres de long, composées de 5 à 15 paires de folioles opposées et d'une foliole terminale. Les folioles, lancéolées, sessiles, glauques en face inférieure, à marge dentée, virant au rouge à l'automne, mesurent 6 à 12 centimètres de long. Les plants femelles produisent des inflorescences en panicules dressées, pyramidales, composées de nombreuses fleurs verdâtres. A maturité les fruits prennent une belle couleur rougeâtre.

Parmi les nombreux noms vernaculaires attachés à cette plante on rencontre les noms suivants : Sumac amaranthe (variation orthographique), Sumac à bois poilu ou Sumac à queues de renard (en référence à la fructification).
 
 
Sumac de Virginie - Vinaigrier - Sumac amarante - Rhus typhina
Sumac de Virginie - Vinaigrier - Sumac amarante - Rhus typhina

Sumac de Virginie - Vinaigrier - Sumac amarante - Rhus typhina
Sumac de Virginie - Vinaigrier - Sumac amarante - Rhus typhina

Sumac de Virginie - Vinaigrier - Sumac amarante - Rhus typhina
Sumac de Virginie - Vinaigrier - Sumac amarante - Rhus typhina
 
 
Je possède d'autres photos de Sumac de Virginie. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, certaines de ces photos dans un format supérieur.

Photo de vitacée : Vigne vierge vraie - Parthenocissus quinquefolia - Parthénocisse à cinq folioles - Virginia creeper


Photos de plantes grimpantes - Lianes d'Amérique
Flore du Canada - Plantes du Québec
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Rhamnales - Vitales
Famille : Vitaceae - Vitacées
Genre : Parthenocissus
Espèce : Parthenocissus quinquefolia

Mots-clésVitaceae Parthenocissus Vigne vierge Vitis


 
La Vigne vierge de Virginie (Parthenocissus quinquefolia), appelée également Vigne vierge vraie, Vigne-vierge à cinq folioles ou tout simplement "Vigne-vierge", est une plante grimpante sarmenteuse, à feuilles caduques généralement à 5 folioles, à vrilles ramifiées, à fleurs verdâtres insignifiantes, qui produit des grappes de fruits verts puis bleu foncé à maturité, appréciés par certains oiseaux. La Vigne vierge de Virginie est originaire d'Amérique du Nord (Mexique, USA, Canada, y compris le Québec et Guatémala).

Bien que la Vigne vierge de Virginie soit une plante considérée comme envahissante dans plusieurs pays, elle est utilisée dans d'autres pays, par exemple pour végétaliser les talus d'autoroutes. En France la Vigne vierge de Virginie s'est largement naturalisée.

Par le passé plusieurs variétés de Vigne-vierge de Virginie ont été décrites, et notamment :
   - Parthenocissus quinquefolia var. quinquefolia,
   - Parthenocissus quinquefolia var. hirsuta.
 
De nombreux noms scientifiques ont été donnés à la vigne vierge de Virginie, et notamment : Ampelopsis graebneri, Ampelopsis hederacea, Ampelopsis hirsuta, Ampelopsis latifolia, Ampelopsis muralis, Ampelopsis pubescens, Ampelopsis quinquefolia, Cissus quinquefolia, Hedera quinquefolia, Parthenocissus hirsuta, Parthenocissus inserta, Parthenocissus pubescens, Psedera hirsuta, Psedera quinquefolia, Quinaria hederacea, Vitis hederacea, Vitis inserta, Vitis quinquefolia.



Vigne vierge vraie - Parthenocissus quinquefolia
Vigne vierge vraie - Parthenocissus quinquefolia

Vigne vierge vraie - Parthenocissus quinquefolia
Vigne vierge vraie - Parthenocissus quinquefolia

Vigne vierge vraie - Parthenocissus quinquefolia
Vigne vierge vraie - Parthenocissus quinquefolia

Je possède d'autres photos de Vigne vierge. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo d'Apocynacée grimpante : Hoya lacunosa - Liane


Flore de Chine - Plantes grimpantes asiatiques - Apocynacée de Thaïlande
Photo d'Apocynacée - Photo de Hoya
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Apocynales - Gentianales
Famille : Apocynaceae - Apocynacées - Asclepiadaceae - Asclépiadacées
Tribu : Marsdenieae
Genre : Hoya
Espèce : Hoya lacunosa

Mots-clés Apocynaceae Asclepiadaceae Hoya



Hoya lacunosa
Hoya lacunosa


Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci

Photos de fleurs : Hémérocalle fauve - Hemerocallis fulva - Orange Daylily

 
Flore d'Arménie - Plantes d’Azerbaïdjan - Fleurs de Géorgie
Photos d'Hémérocalles - Photos de Liliacées
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Liliales - Asparagales
Famille : Liliaceae - Liliacées - Hemerocallidaceae - Hémérocallidacées - Xanthorrhoeaceae - Xanthorrhoeacées
Genre : Hemerocallis
Espèce : Hemerocallis fulva

Mots-clés : Liliaceae Hemerocallidaceae Xanthorrhoeaceae Hemerocallis Hémérocalle


L'Hémérocalle fauve (Hemerocallis fulva) est une plante herbacée, vivace, à racines tubéreuses, à tiges dressées, mesurant jusqu'à 150 centimètres de haut, à fleurs oranges en trompette, originaire notamment de Chine, du Japon, de Corée, du Bhoutan, du Népal, du Pakistan, d'Inde, d'Iran, d'Arménie, d’Azerbaïdjan et de Géorgie, abondamment cultivée comme plante d'ornement. L'Hémérocalle fauve s'est échappée des jardins et naturalisée dans plusieurs pays à travers le monde, et notamment au Québec où elle est très présente au bord des marais, dans les fossés, au bord des lacs, le long des cours d'eau...

Dans son milieu naturel l'Hémérocalle fauve se rencontre dans les vallées rivulaires, les forêts alluviales, les bosquets, les prairies, les milieux humides, le long des cours d'eau, au bord des routes... jusqu'à 3000 mètres d'altitude par endroits.
 
 
 
 
Hémérocalle fauve - Hemerocallis fulva
Hémérocalle fauve - Hemerocallis fulva

Hémérocalle fauve - Hemerocallis fulva
Hémérocalle fauve - Hemerocallis fulva

 
Je possède d'autres photos d'Hémérocalle fauve. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Photo d'Heliconiaceae : Balisier bec de perroquet - Heliconia bec de perroquet - Heliconia psittacorum - Parrot's beak - Parakeet flower - Parrot's flower - Parrot's plantain - False bird-of-paradise


Balisier de Guyane - Héliconia de Trinidad - Heliconiaceae du Venezuela
Photo d'Heliconiaceae - Photo de Balisier - Photo d'Heliconia
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Zingiberales
Famille : Heliconiaceae - Héliconiacées
Genre : Heliconia
Espèce : Heliconia psittacorum

Mots-clés : Heliconiaceae Heliconia Balisier

Synonymes : Bihai psittacorum, Heliconia humilis, Heliconia bahiensis...


Heliconia psittacorum 'Olympic Dream'
Heliconia psittacorum 'Olympic Dream'

Heliconia psittacorum 'Olympic Dream'
Heliconia psittacorum 'Olympic Dream'

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Julienne des dames - Hesperis matronalis - Sweet rocket

 
Plante envahissante - Flore des talus - Fleurs de la famille du chou
Plante dont les fleurs peuvent présenter diverses couleurs
 
(Sous réserve de bonne identification)





Ordre : Papaverales Capparales ou Brassicales
Famille : Brassicaceae - Brassicacées - anciennement Cruciferae, Crucifères, Cruciféracées
Tribu : Hesperideae
Genre : Hesperis
Espèce : Hesperis matronalis

Mots-clés : Brassicaceae Hesperis Julienne


La Julienne des dames (Hesperis matronalis) est une plante herbacée, le plus souvent bisannuelle, rarement vivace, originaire d'Europe centrale et méridionale et d'Asie où l'on retrouve cette plante jusqu'en Chine. La Julienne des dames croît dans les lieux frais et/ou plus ou moins ombragés. Ainsi, on rencontre cette plante le long des chemins, sur les talus, à la lisière des forêts, au bord des rivières…

De nombreux noms vernaculaires ont été utilisés pour désigner la Julienne des dames, comme : Giroflée des dames, Fleur des dames, Violette de Damas, Cassolette beurrée, Julienne des jardins, Aragone, Girarde…

Outre les noms vernaculaires ci-dessus, le Manuel floreal des plantes (1800), cite notamment les noms suivants : Violette des dames, Julienne commune, Giroflée musquée, Cassolette.

La Julienne des dames a été introduite et s'est naturalisée dans de nombreux pays comme le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Canada (y inclus le Québec où ces photos ont été prises), les USA (où elle est classée parmi les plantes invasives), l'Argentine, le Chili et sans doute dans bien d'autres pays.

Etymologie :
Hesperis vient du grec "Hesperos", signifiant "soir" et "Matronalis" signifie en latin "qui appartient aux dames".

La Julienne des dames possède une tige dressée, mesurant de 40 à 100 centimètres de haut, ramifiée (rameuse) dans sa partie supérieure, couverte de poils (voir photo), munie sur toute sa longueur de feuilles simples, alternes, pubescentes, rugueuses, à limbe oblong ou lancéolé et à marge dentée ou parfois entière, mesurant le plus souvent de 4 à 15 centimètres de long sur 1 à 4 centimètres de large, avec un sommet (apex) aigu ou acuminé. Les feuilles supérieures sont brièvement pétiolées, les feuilles de la partie inférieure, qui flétrissent lors de la floraison, sont plus longuement pétiolées.

La Julienne des dames fleurit à partir du mois de Mai ou du mois de juin en fonction de la latitude et du climat. Les fleurs de la Julienne des dames, hermaphrodites (bisexuées), en racème simple d'une trentaine d'unités, émettent en fin de journée un parfum agréable.

La Julienne des dames possède des fleurs pédicellées, mesurant 1,5 à 2 centimètres de diamètre, à 4 sépales oblongs, dressés et 4 pétales blancs, lilas ou violets, parfois panachés. Les pédicelles, divariqués ou ascendant, sont plus longs dans la partie inférieure du racème que dans la partie supérieure. La pollinisation est entomogame (effectuée par les insectes). Le fruit de la Julienne des dames est une silique déhiscente, cylindrique, grêle, ascendante, généralement flexueuse (courbée plusieurs fois dans sa longueur), mesurant 4 à 10 centimètres de long pour 3 millimètres de large, plus ou moins étranglée entre les graines. La dissémination des graines est barochore (les graines tombent au pied de la plante, par gravité).
 
 
 
Julienne des dames - Hesperis matronalis
Julienne des dames - Hesperis matronalis

Julienne des dames - Hesperis matronalis
Julienne des dames - Hesperis matronalis

Julienne des dames - Hesperis matronalis
Julienne des dames - Hesperis matronalis

Je possède d'autres photos de Julienne des dames. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.

Plante carnivore : Sarracénie pourpre - Sarracenia purpurea - Purple pitcher plant


Flore d'Amérique du Nord - Plantes du Canada - Plantes carnivores du Québec
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Ericales - Sarraceniales - Nepenthales
Famille : Sarraceniaceae - Sarracéniacées
Tribu : Sarracenieae
Genre : Sarracenia
Espèce : Sarracenia purpurea

Mots-clés : Sarraceniaceae Sarracenia Sarracénie Carnivore



La Sarracénie pourpre (Sarracenia purpurea), appelée communément "herbe crapaud" ou "petits cochons" (ne me demandez pas pourquoi), ou plus anciennement "Sarracénie pourprée" (Manuel complet du jardinier maraicher..., Louis Noisette, 1826), "Fleur de Selle de femme" (Dictionnaire des jardiniers, 1785), "Sarracénie à fleurs pourpres" (Horticulteur belge, 1838) est une plante angiosperme dicotylédone appartenant à l'ordre des Nepenthales, à la famille des Sarracéniacées (Sarraceniaceae) et au genre Sarracenia. Dans la classification phylogénétique la sarracénie pourpre dépend de l'ordre des Ericales.

Dans la Flore des Serres et des Jardins d'Europe (1851-1852) on peut lire que "Le genre Sarracenia ou Sarracena a été établi par Tournefort , en l'honneur du Dr. Sarrasin. qui habitait Québec vers la fin du XVII- siècle et auquel on doit les premiers échantillons complets de Sarracenia envoyés en Europe, ainsi qu'un mémoire remarquable sur l'anatomie du castor. Sarrasin était correspondant de Tournefort et de l'Académie des Sciences".

La sarracénie pourpre est une plante herbacée vivace originaire de l'est de l'Amérique du Nord. En France on la rencontre, naturalisée, dans quelques départements, tous situés à la frontière Est (notamment dans le Jura). La sarracénie pourpre se serait également naturalisée en Irlande.

La sarracénie pourpre croît principalement dans les tourbières dominées par les sphaignes (Sphagnum sp.), et dans les marécages.

La fleur, solitaire, hermaphrodite, pourpre, penchée, pentamère (5 sépales + 5 pétales), munie de 3 bractées, apparaît généralement au printemps au bout d'une hampe dressée pouvant mesurer jusqu'à 50 centimètres de haut.

La sarracénie pourpre est une plante insectivore dont les feuilles, toutes basales, en rosette, se sont transformées en piège, prenant la forme d'urnes nommées ascidies. Les feuilles, pouvant mesurer jusqu'à 25 centimètres de long, sont glabres extérieurement, et de couleur vert à pourpre, avec des veines pourpres bien visibles, notamment sur les feuilles vertes.

Ces urnes sont disposées de telle sorte qu'elles puissent se remplir d'eau de pluie, et suffisamment rigides pour ne pas se renverser une fois remplies. La paroi intérieure de ces urnes est tapissée de poils inclinés vers le bas de telle sorte que si un insecte s'aventure dans le piège il lui est impossible de remonter, et il ne peut que descendre et finira noyé. Outre ces poils, la paroi secrète également des enzymes digestifs. Les bactéries qui se développent dans l'eau stagnante pourraient également jouer un rôle dans la digestion des proies.

On distingue généralement deux sous espèces de Sarracénie pourpre : Sarracenia purpurea purpurea, la sous espèce nominale et Sarracenia purpurea subsp. gibbosa, ainsi que plusieurs variétés, et notamment Sarracenia purpurea veinosa dont la forme générale de l'urne est légèrement différente et dont les veines sont plus visibles. Il existe une forme dépourvue de pigments pourpres, dite forme "heterophylla" dont les fleurs sont jaunâtres.
 
 
 
Sarracénie pourpre - Sarracenia purpurea
Sarracénie pourpre - Sarracenia purpurea

Sarracénie pourpre - Sarracenia purpurea
Sarracénie pourpre - Sarracenia purpurea

Sarracénie pourpre - Sarracenia purpurea
Sarracénie pourpre - Sarracenia purpurea
 
 
Je possède d'autres photos de Sarracénie pourpre. Demandez-moi

Remarque importante : Ces photos sont gratuites et libres de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, des photos dans un format supérieur.