Présentation du blog Faaxaal


Les photos que je propose sont gratuites et libres de droits, pour tous les usages, y compris les usages commerciaux, comme des livres, des prospectus, des affiches ou autres.
 
Cette gratuité a une contrepartie : vous devez citer le nom de l'auteur de la ou des photos empruntées et faire un lien vers le blog ou vers la page sur laquelle vous avez emprunté la photo. L'auteur est généralement Kriss de Niort.
 
Sur simple demande, dans la plupart des cas, je peux fournir des photos dans un format supérieur. Laissez un message en bas de l'article concerné.
 
--------- o0O0o ---------
 
Vous ne trouvez pas la photo que vous cherchez, un lien est brisé, une photo ne s'affiche plus, vous voulez signaler une erreur ou autre.... Laissez un commentaire ICI
 
 

lundi 8 mai 2017

Photo de broméliacée : Guzmania conifera - Caraguata conifera - Bromeliads




Plantes épiphytes - Plantes exotiques - Bromeliaceae - Broméliacées - Flore d'Amérique du Sud
Photos de Broméliacées - Photo de Guzmania
 
(Sous réserve de bonne identification)




Ordre : Bromeliales - Poales
Famille : Bromeliaceae - Broméliacées
Tribu : Tillandsieae
Genre : Guzmania
Espèce : Guzmania conifera
Synonyme : Caraguata conifera


Mots-clés : Bromeliaceae Guzmania


Guzmania conifera (Syn. Caraguata conifera), est une plante vivace, épiphyte (elle se développe sur d'autres plantes sans les parasiter), originaire des forêts humides de l'Equateur et du Pérou.

Guzmania conifera a été découverte en 1882 à Zamora (au sud-est de l'Équateur), par M. Hugo Poortman (Hugo Anne Cornelis Poortman) (1858-1953), architecte paysagiste, pour le compte de son employeur Édouard François André (17 juillet 1840 - 25 octobre 1911), horticulteur et paysagiste et également rédacteur en chef de l'Illustration Horticole. Édouard François André en fit la description. L’abréviation botanique officielle d'Édouard André est : André.

Le nom du genre Guzmania est un hommage à Anastasio Guzmán pharmacien et naturaliste espagnol, mort à la recherche du trésor perdu des Incas. Lors de ses pérégrinations botaniques en Amérique du Sud il avait côtoyé le naturaliste espagnol Juan José Tafalla. C'est ce dernier qui a suggéré aux botanistes Hipólito Ruiz López (1754-1815) et José Antonio Pavón (1754-1844) le nom du genre Guzmania.

Guzmania conifera (Syn. Caraguata conifera), possède des feuilles radicales, persistantes, simples, lancéolées aiguës, vert foncé, lisses, à nervation parallèle, mesurant de 60 à 80 centimètres de long sur 6 à 8 centimètres dans leur plus grande largeur.

Guzmania conifera produit au centre des feuilles qu'elle atteint ou dépasse, une hampe florale dressée, garnie de bractées foliacées. L'inflorescence, en forme d'épi (spiciforme), faisant penser à un cône de pin (d'où le nom de conifera), est composée de nombreuses bractées imbriquées, triangulaires, rouges puis jaunes à l'apex. Les fleurs, jaunes, sont cachées entre les bractées florales d'où elles émergent partiellement.
 


Guzmania conifera - Caraguata conifera -
Guzmania conifera - Caraguata conifera -

Remarque importante : Cette photo est gratuite et libre de droits. Pour tout usage, même professionnel, vous devez mentionner le nom de l'auteur, Kriss de Niort, et faire un lien vers le blog. Merci - Sur simple demande, je peux fournir, dans les mêmes conditions que ci-dessus, cette photo dans un format supérieur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos petits ou grands mots